Nicaragua – Le premier Salésien de l’Amérique Centrale

(ANS – Granada) - Narciso Sequeira Arellano (1851-1923), originaire de Grenada, au ...

Brésil - L'Urne de Don Bosco est arrivèe à Brasilia

Brasilia. Brésil - juillet 2017 - L'urne, contenant une insigne relique de Don Bosco est ...

Philippines – Opérations de secours pour la population de Marawi

(ANS – Marawi City) – L’Organisation du Volontariat Laïque ...

Croatie – Un prêtre à l’« Ultra Festival ». Pour donner l’Eau Vive

(ANS – Spalato) – Que faisait-il un prêtre salésien à ...

Venezuela - Le 'BoscoBus' assiste les enfants de la rue

Caracas , Venezuela - juillet 2017 - La Red de Casas Don Bosco de la Province salésienne du ...

Îles Salomon - Festival de la récolte du riz

Tetere, Îles Salomon - juillet 2017 - Le 18 juillet, les élèves du Centre de ...

Moyen Orient - L'ETE Jeunes dans la Province du Moyen Orient

Moyen Orient - juillet 2017 - Chaque année, durant la période estive, les maisons de ...

(ANS - Howrah) - Quand la nuit tombe, les enfants de la rue sont particulièrement vulnérables. Chaque soir, le « Don Bosco Ashalayam » (Maison de l’Espoir) à Howrah, près de Calcutta, ouvre ses portes à tous les enfants et aux mineurs qui ont besoin d'un endroit sûr pour dormir. Ils viennent, ils dorment, mais s'ils veulent, le matin, ils peuvent toujours partir. Cependant, les abris de nuit sont à côté des centres d’accueil salésiens et l'expérience positive des enfants de la rue dans les refuges de nuit les amène souvent à accepter l'hospitalité des foyers d'accueil.

(ANS - Santa Cruz) - « Le Projet Don Bosco est un ensemble dynamique de programmes qui composent un environnement harmonieux, où des enfants et des jeunes de la rue et en risques sociaux sont accueillis dans un système dont la mission est de fournir une formation intégrale ». C’est ce que nous a dit le Père Pio Octavio Sabbadin, SDB, directeur du Projet Bosco, qui cette année a proposé à un groupe d’enfants et de garçons une nouvelle initiative éducative: le ciné-club «ValorArte ».

(ANS – San Salvador) – En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association – « Terre des Jeunes » – et il travaille dans les « quartiers chauds » avec Victoria, Salésienne Coopératrice, salvadorienne.

(ANS – La Paz) – La parole ‘périphérie’ a assumé, en ces dernières années, une signification plus profonde. Le Pape François, en de nombreuses occasions, a parlé des « périphéries du monde » ou des « périphéries existentielles », qui est une expression polyvalente, riche en significations, qui indique un jugement sur l’Eglise contemporaine et, en même temps, une perspective, une direction de marche. Les Salésiens de la Bolivie n’ont pas seulement des œuvres en périphérie, mais l’Université Salésienne même est arrivée dans la périphérie à la recherche de jeunes avec des exigences spécifiques.

 

(ANS – Lyon) – Théophile, vient du Cameroun. Il s’est retrouvé seul, sans être scolarisé, à 15 ans. Aujourd’hui il est à Lyon, il aide les jeunes dans la rue… « J’essaie de leur apporter des solutions pour qu’ils puissent bénéficier d’un lieu pour être hébergé ». Son parcours est exemplaire.

(ANS – Santa Cruz de Tenerife) -  Le ‘Cabildo’ de Tenerife – organe du gouvernement de l’île espagnole de Tenerife – la Fondation insulaire pour la Formation, l’Emploi et le Développement de l’Entreprise (FIFEDE, en espagnol) et le Projet Don Bosco ont élaboré une école professionnelle qui a l’objectif de donner une deuxième opportunité professionnelle à 15 jeunes entre les 16 et 20 ans. Le Président du ‘Cabildo’, Carlos Alonso, a visité, à la mi-juin, le siège du projet Don Bosco, où se trouve l’école qui accueille 15 élèves entre les 16 et 20 ans.

Page 1 sur 13

INTERVIEWS

EDITORIAL

  • Se mettre “à la place des autres”

    Alors que, au cours des dernières années, le scénario mondial est caractérisé toujours davantage par un climat d’intolérance diffusée,, où la violence et la xénophobie  produisent une culture de division, ainsi dans la vie de tous les jours, en famille, avec les amis, dans les associations ou les groupes, nous expérimentons  d’un côté l’exigence de vivre des relations authentiques  et de l’autre la triste réalité de la fatigue  ou de l’échec. 

EVENEMENTS

APPROFONDISSEMENT

  • Nicaragua – Le premier Salésien de l’Amérique Centrale

    (ANS – Granada) - Narciso Sequeira Arellano (1851-1923), originaire de Grenada, au Nicaragua, fut le premier Salésien de l’Amérique Centrale. Il avait décidé d’entrer dans la Congrégation Salésienne en 1895. Il avait 44 ans, il était ‘single’ et il était en train de se débarrasser de ses biens.

LE MESSAGE DU RECTEUR MAJEUR

Video FR

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».