Pologne - XXV Jeux Nationaux de la Jeunesse Salésienne

Cracovie, Pologne - septembre 2017 - Des dizaines de jeunes athlètes, accompagnés de ...

Argentine - Professions perpétuelles de trois salésiens

San Justo, Argentine - septembre 2017 - Le 16 septembre au Sanctuaire "Sagrado Corazón de ...

Mexique - Les salésiens aident les personnes touchées par le séisme

Mexico, Mexique - 20 septembre 2017 - La Province salésienne de Mexico (MEM), afin de ...

Italie – Rencontre de vérification pour les Provinciaux à la moitié du sexennat

(ANS – Turin) – Une occasion pour manifester l’accompagnement des ...

Italie – Inauguration du centre “Il Faro” d’Ancône

(ANS – Ancône) – Créer une opportunité, pour les familles en ...

République Démocratique du Congo – L’enfant et la pirogue

(ANS – Miti) - Il y a trois enfants orphelins de mère et abandonnés par le ...

Freetown, Sierra Leone - 2016 - Voici les visages d'enfants qui ont perdu les parents, et dont s'occupent les Salésiens, en les éduquant pour la vie. Ce sont des "visage qui parlent d'avenir". (Photo Alberto Lopez, Procure Missionnaire de Madrid).

(ANS – Lungi) – Le P. Ubaldino Andrade Hernandez est un missionnaire salésien qui a travaillé en Sierra Leone. Il est passé par Rome, à la Maison Générale, durant les jours de l’exposition photographique : « L’Ebola, au-delà de l’Ebola » (Ebola, más allá del Ebola). Son témoignage est un signe de confiance en Dieu. Il raconte qu’aux jours de l’épidémie, beaucoup d’étrangers s’en allaient avec « une véritable peur de la mort (…). Nous avons décidé de rester comme parents pour les nombreux enfants abandonnés ». En regardant les photos de l’exposition, les souvenirs reviennent à la mémoire et ses yeux s’arrêtent pour rappeler les moments vécus. « Rester, était l’option la meilleure ».

(ANS – Rome) - Une exposition pour informer et sensibiliser sur les conséquences de l’Ebola, maintenant que la peur mondiale de l’épidémie s’est évanouie : c’est celle qui a eu lieu en ces jours à la Maison Générale des Salésiens, à Rome, après avoir été lancée, il y a environ 7 mois à Madrid. C’est l’exposition photographique « L’Ebola, au-delà de l’Ebola » (Ebola, más allá del Ebola), préparée par Alfons Rodriguez et avec le patronage de la procure Missionnaire Salésienne de Madrid.

(ANS – Monrovia) – L’Organisation Mondiale de la Santé recommande encore de garder bien haut les contrôles sur de possibles nouveaux foyers, mais actuellement, au Liberia, il y a une préparation plus adéquate pour identifier, isoler et traiter les nouveaux cas d’Ebola. Raconte le P. Nicola Ciarapica, SDB, Directeur du centre ‘Don Bosco’ du quartier de Matadi : « Les relations sociales, le commerce, la politique retournent tout doucement aux rythmes normaux…Et pourtant on note toujours davantage la distance entre ‘ceux qui se portent bien’ et ceux qui sont plus indigents, qui manque d’éducation, de santé, de travail ».

(ANS – Rome) – Ouvrir les pages des journaux et voir les conditions des enfants dans le monde, provoque un sens de désespoir. Les nouvelles sont décourageantes pour ceux qui s’approchent au monde des enfants. « La population infantile, dans son ensemble, est objet de graves violations : kidnapping, violences sexuelles, mariages infantiles et enrôlement de force ». Que se passe-t-il ? Comment pouvons-nous tolérer tant de souffrance ? L’indifférence est globalisée, a dit le Pape François, devenant une « attitude égoïste d’indifférence qui a rejoint une dimension globale ».

(ANS – Madrid) – « L’Ebola et au-delà de l’Ebola » est le titre d’une exposition photographique d’Alfons Rodriguez, sponsorisée par la Procure Missionnaire Salésienne de Madrid. A travers 30 images, elle montre les conséquences de la terrible épidémie qui a dévasté la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée Conakry à partir de 2013, avec des cas vérifiés jusqu’à la fin de l’an dernier.

INTERVIEWS

EDITORIAL

  • Zone de confort : NO, MERCI ! “Je préfère une Eglise blessée”

    Cela a provoqué une certaine stupeur le fait de voir le visage du Pape François blessé durant la visite en Colombie. Le coup à l’arcade sourcilière et sur le zygoma, la robe blanche ensanglantée. Un petit incident avec la ‘Papamobile’ qui nous suggère presque immédiatement les paroles de Bergoglio et qui m’ont inspiré cet Editorial : « Je préfère une Eglise accidentée, blessée, ensanglantée, à cause d’une sortie dans le rues, plutôt qu’une Eglise malade à cause de la fermeture et la commodité de s’accrocher à ses propres sécurités » (EG 49). 

EVENEMENTS

  • RMG - Père Tom : « Je suis ce que je suis aujourd’hui parce que Dieu a pris soin de moi »

    (ANS - Rome) - Un homme pacifique, en paix avec Dieu et avec tous, y compris les ravisseurs, et aussi capable de plaisanter sur l’expérience qu’il a vécue. C’est l’image qu’ont pu saisir en Père Tom Uzhunnalil aujourd’hui, samedi 16 septembre, dans la matinée, les journalistes et les professionnels de la communication, qui se sont réunis à la maison « Salesianum », à Rome, pour entendre directement de lui le récit touchant de la saisie et de la libération, vécues avec une grande foi en Dieu.

APPROFONDISSEMENT

  • République Démocratique du Congo – L’enfant et la pirogue

    (ANS – Miti) - Il y a trois enfants orphelins de mère et abandonnés par le père; il y a Bora, une jeune qui, en 28 ans de vie a affronté plus de défis de ceux qui arrivent normalement au cours de toute une vie; il y a les Pygmées Bambuti qui, tout en étant les plus anciens habitants de la région, quand on a créé le Parc National de Kahuzi Biega, déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, ont été expulsés et maintenant vivent sur les côtés : il y a beaucoup de pauvres gens qui habitent les zones rurales près de Bukavu, où le missionnaire salésien, le P. Piero Gavioli et Lydie Masoka, une Salésienne Coopératrice, font ce qu’ils peuvent pour donner un avenir aux enfants et aux jeunes plus vulnérables.

LE MESSAGE DU RECTEUR MAJEUR

  • CÉLÉBRONS LA VIE!

    Chaque nouveau commencement est une page blanche, une quantité illimitée de possibilités qui se présentent dans la vie quotidienne. Ce fameux don incroyable, nous l’appelons temps.

Video FR

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».