Hongrie – Une vidéo sur la Visite d’Ensemble en Hongrie

(ANS – Esztergom) – La ville d’Esztergom, en Hongrie, a vu la rencontre de ...

Sierra Leone : “ Nous avons commencé à accueillir les survivants”: Une histoire sans fin de mort ...

(ANS – Freetown) – Alors que le monde parle  des attentats en diverses parties du ...

Guatemala – Le Centre Don Bosco : une vraie révolution éducative en 35 ans d’histoire.

(ANS – San Pedro Carchá) – San Pedro Carchá se trouve à environ ...

Chine- La Famille Salésienne en fête pour le vœux perpétuels de deux Salesiens.

Hong Kong, Chine - 16 août 2017 - La Famille Salésienne chinoise, lors du 202e ...

RMG - 450 ans de la naissance de St François de Sales : 21 août 2017

A son nom et à sa spiritualité s’est inspiré Don Bosco en fondant la ...

Italie – Les 70 ans du ‘Borgo Ragazzi Don Bosco’

(ANS – Rome) – En 2018, le ‘ Borgo Ragazzi Don Bosco’ atteindra les 70 ans, ...

Italie – Don Bosco Express. Une aventure inattendue pour les Animateurs Salésiens de Lecce : Sac ...

(AQNS – Lecce) – Don Bosco enseigne à offrir aux jeunes une expérience ...

(ANS - Freetown) - Freetown, la capitale de la Sierra Leone, se trouve parmi les montagnes et la mer, dans un pays où le taux de précipitations annuel est le plus élevé de tout le Continent. La saison des pluies sur la capitale de la Sierra Leone est très longue et donc il n'est pas surprenant que la ville soit habituée aux inondations. Mais les pluies qui ont frappé la ville le lundi 14 août ont causé presque 400 morts, des centaines de personnes disparues, la mort et la désolation partout. Que font les Salésiens dans cette situation? Comme lors de l'épidémie d'Ebola, ils sont parmi les premiers à répondre, et maintenant ils s'engagent à accompagner les enfants touchés. 

(ANS – Matadi) – Le P. Salésien Nicola Ciarapica, missionnaire à Matadi, a envoyé une lettre avec laquelle il annonce que, à partir de ce mois d’août, il quittera la mission de Matadi, Liberia, où durant ces années il a affronté, parmi les autres problèmes, la tragédie de l’Ebola, organisant une réponse rapide et efficace. Le P. Ciarapica est destiné à Sunyani, Ghana, dans une communauté  qui forme les futurs salésiens.

(ANS – Ondo) – « Dans ma jeunesse j’avais participé avec enthousiasme à divers groupes missionnaires, mais avec le temps, l’intérêt s’était un peu éteint entre engagements pastoraux et responsabilités de travail. Puis, d’un coup… un coup de foudre ». C’est ainsi que le P. Salésiens Italo Spagnolo raconte le début de ses 35 ans de mission en Afrique.

(ANS – Freetown) – « Une fois, un gardien nous a dit que n’étions pas autorisés à tuer les cafards, car notre vie valait moins de leur vie », raconte un détenu depuis 4 ans dans la prison de Pademba Road de Freetown, en Sierra Leone. Là-dedans, la vie des détenus, « hommes sans visage », est une expérience de souffrance continuelle : ce n’est pas par hasard que la prison a été dénommée « enfer sur terre ». Mais pour ceux qui y ont vécu, il n’est pas non plus facile vivre une fois sortis de là. A moins de trouver quelqu’un qui les aide.

(ANS – Lungi) – Anthony Leung est un jeune clerc salésien né à Hong Kong et appelé à être missionnaire ; actuellement il est train de faire son stage de 2 ans en Sierra Leone : Il est le deuxième missionnaire, dans l’histoire salésienne, qui vient de la Chine.

(ANS – Monrovia) - Le P. Nicola Ciarapica est depuis plus de 25 ans, missionnaire en Afrique Occidentale, entre Nigeria et Liberia, pays où il a aussi fait face à la crise de l’Ebola. Voici son histoire.

Page 1 sur 7

INTERVIEWS

EDITORIAL

EVENEMENTS

  • RMG - 450 ans de la naissance de St François de Sales : 21 août 2017

    A son nom et à sa spiritualité s’est inspiré Don Bosco en fondant la Congrégation des Salésiens et de la Famille Salésienne, dont l’attention se concentre sur la croissance et l’éducation des jeunes générations, avec un soin tout particulier pour les jeunes des classes moins aisées ; en préférant le dialogue et la douceur, basée sur la joie, la docilité et l’amour propre.

APPROFONDISSEMENT

  • République démocratique du Congo - Histoire de Ishara, un garçon des rues

    (ANS - Bukavu) - Dans leur message du 13 mai dernier, les Évêques du Nord et du Sud Kivu, membres de l'Assemblée Provinciale Épiscopale de Bukavu, ont dénoncé encore une fois : « Les enfants des rues augmentent en nombre alarmant. » Les Salésiens qui travaillent à Bukavu, comme le P. Piero Gavioli, sont tous les jours confrontés à cette situation : il ne s’agit pas de données statistiques, mais d’enfants concrets, qui en sont les victimes innocentes. Les Fils de Don Bosco, en suivant l'exemple de leur fondateur, parviennent encore à donner de l'espoir, de la dignité et des opportunités pour le future. 

LE MESSAGE DU RECTEUR MAJEUR

  • NOTRE ÉTÉ AU NOM DE MARIE

    « C’est elle qui a tout fait », disait Don Bosco. Je suis convaincu que la Sainte Vierge

    « continue à tout faire ». C’est elle qui nous donne Jésus et, par sa présence et avec son aide, elle nous pousse tous à vivre toujours dans une foi profonde.

Video FR

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».